Chaque pas doit être un but (Jacques CHIRAC)

Après avoir lu l'autobiographie de Simone VEIL, Une vie, où elle mentionne à plusieurs reprises Jacques CHIRAC en termes élogieux, j'ai eu envie de me frotter à ses Mémoires. Le premier tome, Chaque pas doit être un but (ce titre poétique étant tiré d'une citation de Goethe), renferme dans ses presque 600 pages les racines, …

Lire la suite de Chaque pas doit être un but (Jacques CHIRAC)

Août – Mon bilan de lecture

11 livres lus pour 2351 mots, un bilan honorable pour un mois de vacances scolaires! Voici les livres qui ont accompagné ce mois estival: Alors voilà: les 1001 vies des Urgences (Baptiste BEAULIEU): vous pouvez retrouver ma chronique ici. Au feu les pompiers! (Nicolas BÉZIER): une chronique est en cours d'écriture pour ce livre très …

Lire la suite de Août – Mon bilan de lecture

États d’Urgences (Franck GARDEN-BRÈCHE et Jacques ROUILLIER)

En parallèle de Il est juste que les forts soient frappés, j'ai dévoré ce livre, ni roman, ni essai, mais aussi intéressant qu'un mélange entre ces deux genres. À l'époque de sa publication, Franck GARDEN-BRÈCHE était médecin urgentiste, et Jacques ROUILLIER interne aux Urgences du CHG (Centre Hospitalier Général) de Montbourg, une petite station balnéaire …

Lire la suite de États d’Urgences (Franck GARDEN-BRÈCHE et Jacques ROUILLIER)

Alors voilà: les 1001 vies des Urgences (Baptiste BEAULIEU)

Je n'avais encore jamais rien lu de Baptiste BEAULIEU, alors que son blog avait été un coup de coeur à sa création et que je le suis sur les réseaux sociaux depuis une éternité. J'ai donc commencé par le commencement avec son premier livre: Alors voilà: les 1001 vies des Urgences. À 27 ans, Baptiste, …

Lire la suite de Alors voilà: les 1001 vies des Urgences (Baptiste BEAULIEU)

Il est juste que les forts soient frappés (Thibault BÉRARD)

"Il est juste que les forts soient frappés (...) Il est juste, oui, précisément parce que c'est plus injuste que tout ce qu'on puisse imaginer, plus absurde, plus cruel, et donc plus éloigné de l'entendement des simples mortels, que lui et moi, qui sommes jeunes, pleins de vie, si forts, nous soyons frappés. Nous plutôt …

Lire la suite de Il est juste que les forts soient frappés (Thibault BÉRARD)